conformite-import-auto

conformite-import-auto

Garagiste : Proposer des pièces auto d’occasion est obligatoire

Garagiste : Proposer des pièces auto d’occasion est obligatoire

Garagiste : Proposer des pièces auto d’occasion est obligatoire

A compter 1er avril 2019, l’arrêté du 8 octobre 2018 oblige les Garagistes et réparateurs de véhicules, proposer à leurs clients des pièces détachées auto d’occasion.

En effet, en plus des pièces auto neuves, les réparateurs d’auto doivent obligatoirement conseiller les clients avec la proposition de pièces d’occasion. Cette obligation est en vigueur suite à l’arrêté relatif à l’information du consommateur sur les prix et les conditions de vente de pièces issues de l’économie circulaire dans le cadre des prestations d’entretien ou de réparation des véhicules automobiles.

Cet arrêté et règlement impose que les pièces recyclées ou reconditionnées soient conseillées aux propriétaires de véhicule, en plus à des pièces détachées neuves, lorsque un automobiliste doit faire réparer son véhicule au garage.

Ce n’est pas moins de 32 000 garages et réparateurs qui sont concernés.

· Quelles sont pièces concernées par cette nouvelle réglementation

Sont exclus, toutes les pièces d’usure nécessitant le remplacement par des pièces neuves et touchant l’organe de sécurité de véhicule et de liaisons au sol. Ainsi les disques ou plaquettes de frein doivent obligatoirement être remplacé par des pièces neuves.

Ainsi vous pouvez remplacer les injecteurs, turbos, démarreurs-alternateurs démarreur, des bougies ou bien une batterie par des pièces d’occasion.

· Provenance des pièces reconditionnées ou deuxième main

Les centre de réparations peuvent passer par plusieurs réseaux, comme les casses autos ou bien encore les centres de Véhicule Hors d’usage.

Ils peuvent également conseiller un d’échange standard proposé par la marque constructeur du véhicule pour des pièces comme le moteur ou bien le turbo. Les pièces dans le cadre d’un échange standard sont reconditionnées par le constructeur qui les produit et ils sont neufs. L’essentiel est d’avoir une traçabilité de ces pièces an cas de litige ou de remise en cause.

· Un vrai gain d’argent et une belle économie

Une pièce de d’occasion coûte deux fois moins chère qu’une pièce neuve. En effet, il sera possible de faire une belle économie par les automobilistes. Afin que le consommateur soit informé de cette nouvelle loi, le centre de répartition est dans l’obligation d’afficher une note indiquant la possibilité de remplacer les pièces à réparer par des pièces d’occasion et proposer deux devis: pièces d’occasion et pièces neuves

· Automobiliste est libre de choisir

L’Automobiliste n’est pas dans l’obligation de valider un devis avec des pièces d’occasion ou de pièces neuve. Il est maitre de son choix et pourra choisir un devis en fonction de son besoin, de son envie ou de son budget !

En conclusion, il est intéressant de se diriger vers des pièces d’occasion pour des éléments reconditionnés en échange standard avec une garantie comme les optiques ou bien une culasse.

Il est possible également d’impoter mais il faut le certificat de conformité à commander sur www.euro-conformite.com



07/01/2020
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4990 autres membres